ALBUM REVIEW: IMAGINE DRAGONS – NIGHT VISIONS

Night-Visions

“Si vous n’avez jamais entendu parler d’Imagine Dragons, vous vivez probablement dans une cave depuis deux ans. Le groupe américain a pris d’assault les ondes et les écrans français (et mondiaux) grâce à leur premier album Night Visions, et il est presque impossible de leur échapper. Ayant joué depuis la sortie de l’album (4 septembre 2012) trois fois dans notre pays, Imagine Dragons a notamment conquis le public français durant l’année 2013. Parlons donc de ce premier album. Composé de morceaux dansants très pop (Tiptoe, On Top Of The World, Amsterdam, Underdog), de chansons plus lentes (Every Night, Nothing Left To Say / Rocks) comme de gros tubes rock (Radioactive, Demons), Night Visions est impressionnant par sa cohérence et sa capacité à devenir un classique très rapidement. Cela se reflète d’ailleurs dans les ventes, puisque l’opus a fait une entrée fracassante dans les charts de nombreux pays. Mais ce n’est pas tout: Imagine Dragons ne compte plus ses récompenses: meilleur clip, meilleure chanson, sans oublier le Grammy de la meilleure performance rock face à Led Zeppelin, Queens Of The Stone Age ou en core David Bowie. On peut probablement attribuer cette réussite (étonnante pour un premier effort) aux trois EPs qui ont précédé Night Visions, et permis au groupe de mettre en place leur identité sonore. On peut également sentir que chaque morceau est très travaillé et aurait le potentiel d’être un single (cinq sur onze en sont d’ailleurs, tous massivement utilisés à la télévision, au cinéma et dans des jeux vidéos). Night Visions est également un disque plein de positivité. Malgré des thèmes pas tous nécessairement joyeux, il est difficile de se sentir d’humeur lugubre pendant l’écoute de cet album. On le croirait fait pour être joué devant le coucher de soleil d’une soirée d’été. Il y a une dimension universelle, aussi, dans cette première sortie d’Imagine Dragons, qui explique son succès éclair. Il est presque aussi difficile de ne pas s’identifier aux morceaux du groupe du Nevada qu’il ne l’est de ne pas les garder en tête pendant des heures. Une chose est sûre, si à l’heure d’aujourd’hui vous n’avez toujours pas entendu parler d’Imagine Dragons, ça ne devrait pas tarder, car le deuxième album est en préparation et ils ne sont pas près de quitter nos radios.” Gaëlle P.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s