Album Review: This Century – Biography Of Heartbreak

tumblr_mkn6si7Ng61qbqczbo1_500 “Deuxième album de This Century, Biography Of Heartbreak est définitivement plus pop que le premier (Sound Of Fire). Les quatre de l’Arizona nous offrent sur un plateau 13 morceaux estivaux qui auraient leur place à la radio. Là où la plupart des albums sortis à cette saison aurait bien évidemment trois ou quatres tubes de l’été, This Century nous en propose un album entier, ce qui en fatiguera peut-être certains, mais au final, faire le plein de pop ensoleillée, ça fait du bien aussi. Comme son titre le révèle, cet opus traite de l’amour à tous ses stades, pour se terminer par le titre le plus sombre de BOH, Deadly Weapon. Mais pour en arriver là, le groupe a alterné tubes dansants (Love Killer et son synthé, My Weakness, Sideways, Fool’s Game) et morceaux plus doux et relaxants (Slow Dance Night, Run and Hide et son ukulele, Forbidden), le tout accompagné par la voix toujours juste (même dans les notes les plus aiguës) de Joel Kanitz. Le titre éponyme est, lui, un bon résumé de l’opus, très rythmé avec des choeurs légers. Malgré le caractère très homogène de ce disque (que j’ai déjà évoqué), certains morceaux arrivent à se démarquer dans plus de de trois quarts d’heure de summer songs. D’abord les deux morceaux que le public connaît depuis le plus longtemps (et qu’ils ont joué lors de leur venue à Paris en Septembre dernier): Bleach Blonde et Skeletons. La première est l’archétype de la chanson qui vous restera en tête et vous accompagnera lors de toutes vos virées à la plage, la seconde est plus délicate mais néanmoins rythmée et toute aussi entêtante. Le morceau le plus enivrant de Biography Of Heartbreak, cependant, est sans doute Tip Toe, une perle entrainante et voletante. Enfin, il y a la très aérienne Footsteps, dont la mélodie est absolument impeccable. En somme, This Century nous livre un album très grand public, avec par conséquent certainement moins de caractère que leur premier opus, mais qui contient cependant de belles perles, cosy, qu’on écoutera encore cet hiver pour se réchauffer.” Gaëlle.P

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s